Dis…Euh

Le 16 septembre 1997 par Olivier

Si Jésus persécuté par les Romains,
Fils de Dieu a pu tant surmonter.
Alors Olivier persuadé de son destin,
Fils de Satan pourra-t-il aussi aimer ?

Oh Dieu, grand créateur,
Adulé par tant d’hommes,
Découvriras-tu avec stupeur,
La tristesse de tes mômes ?

Le temps est venu pour toi,
De répéter tes commandements.
Tes enfants devenus rois,
Font couler trop de sang.

Tes créatures ont depuis,
Rajouté quelques alinéas à tes préceptes.
Ton monde qui fuit,
Ne sait plus que faire la fête.

Maintenant, Yahvé et ses témoins,
N’attendant que ta colère,
Ont tout préparé du moins,
Pour accueillir cette nouvelle ère.

Implorant pour la paix d’une âme,
Le fils de Satan s’adresse enfin à toi.
Dans mon ventre cette lame,
Signera mon retour à la foi.
Après tant de péchés, un seul blâme :
Devenir l’ange gardien de Louisa.

à Louisa, le 16 sept. 1997

Laissez un commentaire